Il n’y a aucun requin, vous pouvez surfer tranquille

Guy Moquette

Guy Moquette
22 POSTS
Il fallait bien que ça arrive : un jour de 2010, la rédaction de Canard PC intégra un journaliste, un professionnel, un qui avait déjà travaillé dans la vraie presse (mais si, vous savez, celle qui raconte la réunion du conseil municipal et les accidents de chemins vicinaux). Malgré son manque de déformation initiale, Guy Moquette parvint à démontrer en un temps record qu’il pouvait se montrer aussi partial et idiot que les autres. Minorité bretonne invisible, il est aujourd’hui co-rédacteur en chef de Canard PC.

Il est parfois utile d’arrêter de déconner et d’aborder des sujets graves, comme celui de la surexploitation. Des ressources naturelles par l’homme, des réserves mondiales de Botox par Melania Trump, de la crédulité des électeurs par François Fillon, ou bien encore des jeux de mots foireux par Canard PC. La rédaction a dû regarder la réalité en face : après plus de treize ans de surconsommation, les stocks de calembours sur les jeux vidéo spatiaux sont quasiment épuisés. Sale nouvelle quand il s’agit d’aborder la sortie prochaine de Mass Effect : Andromeda, la suite / pas-suite / pas-reboot-non-plus de la célèbre saga. Si vous repérez un jeu de mots déjà sorti, ne pensez donc pas « étourderie » ou « fainéantise », soyez un citoyen du monde et pensez : « recyclage ». Le recyclage, Bioware y a d’ailleurs eu également recours et après quelques heures passées sur ce nouveau Mass Effect, et le résultat a l’air plutôt convaincant.

Couv-355_bigSigne des temps, c’est également le retour à des activités plus traditionnelles. Telle la lecture, comme le confirmera Izual dans son test de Torment : Tides of Numenera. Ou la chasse, comme ackboo avec The Hunter et Pipomantis avec Horizon : Zero Dawn. Ou la cruauté gratuite, tradition ancestrale dans la famille de Netsabes, qui s’est penché sur l’improbable odyssée des sagas Orion et Interstellar Marines.

Notre nouvelle conscience citoyenne n’est toutefois pas allé jusqu’à la réduction de notre consommation de papier. Les 84 pages de cette nouvelle édition contiennent donc, comme d’habitude, une tonne d’articles : des previews de Prey, de Sniper Ghost Warrior 3, la dissection d’accès anticipés, comme celui de Gone With the Demon, de Production Line ou encore de Conan Exiles, que Kahn Lusth a effectuée le torse huilé, revêtu d’un simple pagne en fourrure de campagnol, des mods pour Stalker et Arma 3… On en passe, et pas que des meilleurs, car notre métier, c’est aussi de plonger nos mains dans les toilettes sèches du jeu vidéo.

Le Canard PC numéro 355 est en vente dès le 1er mars chez tous les kiosquiers éco-responsables chez qui vous pouvez vous ruer à bord de vos gros 4×4 diesel.

-O-

Rejoignez la discussion sur le forum

Tests :
Torment : Tides of Numenera
Horizon: Zero Dawn
Sniper Elite 4
For Honor
Splasher
Double Dragon 4
Détention
Take-On Mars
The Hunter
Mysterium
Holy Potatoes : We’re in Space
Stars in Shadow
The Wardrobe
I Expect You To Die
Herald
Bleed 2

A Venir :
Mass Effect : Andromeda
Prey
Sniper Ghost Warrior 3
Shiness
Remnants of Naezith
Mr. Shifty

En Chantier :
Conan Exiles
Gone with the Demon
Overgrowth
The Wild Eight
Echo Lake
Production Line
Tavern Tycoon
Space Wolf

Dossier :
Orion et Interstellar Marines

Rubriques :
News
Cabinet de curiosités
News Online
Je vis des hauts et des bas : Hitman
Mods : Stalker et Arma 3
Les conseils juridiques de GMB
Canard Dé : Beast of Balance

C’est avec une certaine fierté – et un casque récupéré au surplus militaire sur la tête, en cas de jets de cailloux – que Canard PC vous présente son premier hors-série consacré aux jeux pas vidéo. Plus précisément, aux jeux en carton. Non, pas ceux que l’on trouve par brouettes dans la section greenlight de Steam, essayez de suivre, quoi… Les jeux de société. Ou les jeux de plateau, comme on dit quand on veut souligner qu’on ne parle pas du Monopoly ou du Cluedo, mais des nobles Agricola, Mare Nostrum, Small World et autres 7 Wonders.

couvdef tranche4mm.inddDans les 100 pages de ce magazine entièrement dédié aux petits pions, figurines et cubes en bois, on vous a d’abord concocté une sélection. Qu’il s’agisse de s’y initier (il n’est jamais trop tard pour bien faire) ou de découvrir de nouvelles pistes à explorer pour les connaisseurs, on vous présente ce qui se fait de mieux (et qui est encore en vente) dans différentes catégories : les jeux pour débuter en douceur, voire initier vos potes ou votre famille sans les traumatiser, les jeux pour diplomates aguerris, les jeux de gestion hyper calculatoires, les jeux coopératifs, les decks-building, les jeux apéro… On parle même de quelques excellents titres auxquels vous pourrez jouer avec des enfants sans risque de vous emmerder ferme. Parce que bon, avouez, vous n’avez toujours pas fait vos courses de noël, pas vrai ?

A part ça, on vous a mitonné un paquet de dossiers : un reportage sur le salon d’Essen, sur les jeux de plateau connectés, sur le pourvoyeur de jeux indés qu’est Kickstarter (encore plus que dans le jeu vidéo, si, si)… On se penche aussi sur les bars à jeux, sur l’homme qui a inventé les Legacy, ces jeux qui s’autodétruisent au fur et à mesure des parties (c’est plus compliqué que cela, mais vous n’aurez qu’à lire l’article), sur la personnalisation des jeux à coups de pinceaux et de plastifieuse… Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ? Pure rhétorique, évidemment : vous aurez en plus le bonheur d’en apprendre davantage sur ces jeux de société grandeur nature que sont les escape rooms et sur ces exploitations de licences omniprésentes dans le jeu de plateau, de Lovecraft à Star Wars, en passant par Warhammer.

Ah oui, et comme on est quand même Canard PC, on ne s’est pas non plus privés de parler, en long et en large, des nombreuses adaptations de jeux de plateau en jeux vidéo, et inversement. Et comme on est définitivement idiots, on a également déniché la boîte du jeu de société Donald Trump pour en faire le test en totale après-première. A fond dans l’actu, que voulez-vous.

Canard PC hors-série n°24 : spécial jeux de plateau, en kiosque à partir du 23 novembre au prix de 6,90€. Pour rappel, les hors-série de Canard PC ne sont pas inclus dans l’abonnement.

-O-

Rejoignez la discussion sur le forum

Une fois n’est pas coutume, j’aimerais profiter de l’annonce de ce nouveau numéro pour rendre hommage à la bravoure des hommes et femmes qui composent la rédaction de Canard PC. Oh, nous savons quelle vision la plupart d’entre vous ont de notre profession : une bande de privilégiés avachis dans des fauteuils moelleux, passant leur journée à se bâfrer de cochonneries sucrées, qui n’interrompent leurs parties de Towerfall ou de Counter Strike de la pause de midi (traditionnellement calée de 11h à 16h30) que pour se lancer dans un concours de jeux de mots pourris. Si rigoureusement conforme à la réalité que cette image puisse être, elle ne doit pas faire oublier qu’une fois par quinzaine, à peu près, ces gens payent de leur personne. À commencer par ackboo, pauvre petite chose élitiste et perfectionniste, qui s’est vu imposer de jouer à Civilization VI en mode de difficulté « Prince », une insulte pour cet homme habitué à dompter les IA les plus retorses, afin de pouvoir vous livrer l’ultime aperçu du nouveau Sid Meier avant sa sortie. Et que dire de ce pauvre Kahn Lusth, tellement traumatisé par Waramer (sic.) 40,000 : Eternal Crusade qu’il en est venu à inaugurer le premier test buggé de la presse papier, ou de Moquette, forcé d’endosser un costume de farmer chinois pour s’offrir un fusil neuf dans Heroes & Generals, ou bien encore du pauvre Sébum, contraint d’apprendre l’humilité devant la difficulté insensée de Butcher ?

Couv 347def.inddDes expériences indéniablement traumatisantes, mais qui n’empêcheront pas ces héros des temps modernes de livrer un nouveau Canard PC rempli jusqu’à la gueule de tests (Fifa 17, PES 2017, NBA 2K17 pour les amateurs d’hommes – et de femmes pour Fifa – en short et du nombre 17, ou encore Clustertruck, WRC 6, Virginia…), d’à venir alléchants (Oxygen not Included, le dernier Klei, Torment : Tides of Numenera, Totally Accurate Battle Simulator), des early access (la bonne surprise Everspace, Squad, Paladins, Oriental Empires…). Le tout emballé dans le programme traditionnel de Coin du Jeu, d’On Y Joue Encore, dédié ce coup-ci à Rocket League, de news hardware, de rétro, j’en passe. Avec même un petit aperçu du Playstation VR de Sony dont on fera un test complet dans le prochain numéro, dès qu’on aura remis la main sur nos stocks de Nautamine.

Canard PC 347, disponible en kiosque pour 4,90 euros à partir du 15 octobre.

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

Tests :
Fifa 17 vs PES 2017
Heroes & Generals
Butcher
Warhammer 40,000 : Eternal Crusade
Clustertruck
Pavilion
Hatsune Miku : Project Diva X
WRC 6
Virginia / Burly Men at Sea
Pac-Man Championship Edition 2
NBA 2K17
Halcyon 6 : Starbase Commander
Mario Party : Star Rush
Destiny : les Seigneurs de Fer
Pankapu
RunGunJumpGun
The Tomorrow Children
Paper Mario Splash
Au doigt et à l’œil

Dossier :
Le Playstation VR

A Venir :
Civilization VI
Totally Accurate Battle Simulator
Torment : Tides of Numenera
Oxygen not Included

En Chantier :
Squad
Smash + Grab
Paladins : Champions of the Realm
Everspace
Oriental Empires
Intergalactic Road Warriors

Rubriques :
Cabinet de Curiosités
Au Coin du Jeu : Ubisoft a gagné (du temps)
Autopsie : Sleeping Dogs
News Online
News Hardware
Le Tour du Périph’
Test hardware : le Nosulus Rift
Rétro : F-Zero GX
Jurigeek
On Y Joue Encore : Rocket League
Reportage : Indie Game Contest 2016

Pour peu que vous ne soyez pas trop lent à la détente et que son acheminement se déroule comme prévu en dépit du contexte actuel (la moitié du pays fait grève tandis que l’autre moitié reste chez elle vautrée dans son canapé pour regarder les matches de l’Euro, ah elle est belle la France, « faudra pas s’étonner si les Boches en profitent pour encore nous piquer l’Alsace et la Lorraine », comme dit mon mon grand-papy Nestor en huilant le canon de son fusil de chasse), ce trois cent quarante et unième numéro de Canard PC arrivera en kiosques alors que l’E3 de Los Angeles battra son plein.

Couv 341 v2.inddAlors pour fêter ça, on vous propose un numéro spécial pas E3 ou presque. Presque parce que, comme chaque année, certains éditeurs prennent les devants et présentent en catimini leur tête d’affiche du salon sans attendre le grand raout californien, tels Square Enix qui a dévoilé de nouveaux pans de Deus Ex : Mankind Divided à Izual, ou Sega qui a dévoilé un Dawn of War 3 qui a sensiblement chauffé un Kahn Lusth pourtant gavé comme une oie d’adaptations de licences Games Workshop en tout genre.

En attendant notre numéro spécial E3, qui sortira donc le 1er juillet, on a pu se concentrer sur les tests. Avouez que cela aurait été ballot de rater ça : le nouveau Mirror’s Edge Catalyst, Overwatch, le FPS multi de Blizzard qui démarre en fanfare, la grosse extension Blood & Wine pour The Witcher 3, l’excellent Salt & Sanctuary ou encore Hearts of Iron 4, qui a permis à ackboo d’améliorer son speedrun d’invasion de la Pologne sans bouder son plaisir.

Bien évidemment, on saupoudre tout cela des rubriques habituelles : le Coin du Jeu d’Ivan (qui tente des prédictions tout en sachant qu’elles seront potentiellement confirmées ou infirmées par l’E3 48 heures avant la sortie du mag’ : s’est-il illustré ? Ridiculisé ? Vous le saurez en allant lire l’article), une rubrique Mods sur Running with Rifles, un Œil dans le Rétro consacré à Nox. Netsabes vous parle même de Pico-8, cet étonnant émulateur de console fictive. Ah oui, et comme on a réussi à capturer un authentique spécimen de rédacteur CPC Hardware, on l’a collé à la cave avec une gamelle d’eau et un atelier et on ne l’a libéré qu’une fois dûment accompli le test de la carte graphique nouvelle génération de NVidia, la GTX 1080.

C’est en kiosque dès aujourd’hui, et si vous voulez moins de blabla et plus d’exhaustivité, c’est juste en-dessous.

-O-

Rejoignez la discussion sur le forum

Tests :
Mirror’s Edge Catalyst
Lastfight
The Witcher 3 – Blood and Wine
Overwatch
Salt & Sanctuary
Hearts of Iron 4
Dangerous Golf
On Rusty Trails
Brigador
Sherlock Holmes : The Devil’s Daughter
Simutrans
TransOcean 2 : Rivals

A Venir :
Deus Ex : Mankind Divided
Master X Master
Dawn of War 3
Forza Motorsport 6 : Apex
Champions of Anteria
Dragon Quest Builders
Umbrella Corps

En Chantier :
Atlas Reactor
Halcyon 6 : Starbase Commander
Crush Crush

Et aussi :
Cabinet de Curiosités
Au Coin du Jeu
News Online
Autopsie : Homefront The Revolution
Dossier : Pico-8
News Hardware
Test Geforce GTX 1080
Le Tour du Périph’
Mods : Running with Rifles
Rétro : Nox
Mario Sporco

En matière de jeux vidéo, on ne peut pas dire que le mois de février soit le moment le plus excitant de l’année. Dans le milieu (mais chut, hein : ça reste entre nous et si on vous demande, c’est pas moi qui vous l’ai dit), on parle en jargon technique de « creux », de « période de merde » ou encore de « c’est le moment de partir au ski, même si y a pas de neige ».

Mais pas cette année.

Non, cette fois, février est fréquentable. Que dis-je : février a de la classe. Il n’y a qu’à jeter un œil aux tests pour y voir des noms que l’on attendait depuis longtemps avec fébrilité, impatience ou curiosité. Déjà : XCOM 2. C’est peu dire qu’on l’attendait celui-là, et on n’a pas été déçus. On voulait de la nouveauté dans la tradition, on en a eu. On voulait en prendre plein le museau face à de l’alien retors, on a pris cher. Du bonheur.

couv 333 DEF.inddEt que dire de The Witness ? Jonathan Blow, a mis sept ans à le développer. C’est peu dire qu’on trépignait de voir de quoi le géniteur de Braid allait pouvoir accoucher. Et paf, il sort en février, pile au moment où Maria Kalash est en train de commander des après-ski sur Amazon. Et là aussi, c’est une grosse claque. Plus métaphorique que celles, délivrées par paquet de vingt, par XCOM, mais une claque quand même. Et dans la foulée, Firewatch qui avait hypé tout le monde lors d’un E3 récent. Ou American Truck Simulator, pour lequel Sébum était prêt à poser un congé sans solde. Ou Bombshell… Bon, là, c’est différent : ce sont les développeurs qui pensaient qu’on était impatients à l’idée d’incarner l’ex-futur sidekick de Duke Nukem.

Et côté A Venir, c’est pas mal non plus. Avec d’un côté le Hitman nouveau, et de l’autre un qu’on n’attendait plus à force de ne pas savoir quoi en attendre à force de l’attendre (ouais, bon, je me comprend, c’est le principal), à savoir le grand, le célèbre, le pas-du-tout-downgradé The Division.

Devant cet afflux de contenu, la rédaction de Canard PC a donc annulé son séminaire à La Clusaz. Et quitte à rester à Paris, s’est fendu d’un vrai dossier sur le piratage, l’histoire des dispositifs anti-copies et les interrogations sur la prétendue inviolabilité de Denuvo, le dernier DRM à la mode, en lieu et place de l’album photo « sommets enneigés et fractures » prévu initialement.

Attention 01Canard PC 333, disponible dans les kiosques de France dès le 15 février 2016 pour la somme de 4,90 euros. Dans ceux de Belgique et de Suisse pour un poil plus. Et en numérique pour moins que ça, sur ePresse (dans quelques jours) ou Pressreader dès maintenant. Peut contenir des traces de détournements honteux autocollants pédagogiques de la RATP.

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

Amuse-bouche : les news, servies sur leur lit de mauvaise foi.

Les tests :

The Witness
XCOM 2
Firewatch
Bombshell
Layers of Fear
Agatha Christie – The ABC Murders
Cobalt
The Westport Independent
American Truck Simulator
Lego Marvel’s Avengers
Kwaan
Etrian Odyssey Untold 2 : The Fafnir Knight

Les à venir :

Hitman
The Division
Lancelot’s Hangover
Kôna
Snow
Clustertruck
Wildfire

En chantier :

Naval Action
The Last Door – Saison 2
Grip
The Isle
Scrap Mechanic

Notre célèbre plume pudding :

Dossier sur le piratage
Cabinet de curiosités
Au Coin du Jeu : Comment j’ai discuté d’e-sport avec un sénateur
News Online

Et à part ça :

News Hardware
Tour du Périph’
On y Joue Encore : Metal Gear Online
Panier Garni : The Binding of Isaac (avec de vrais morceaux de placenta dedans)
Le Lexique de Canard PC : jeux en ligne / français

Il y a des moments, dans la vie d’un magazine, qu’il ne faut pas hésiter à qualifier d’historiques. Ce trois cent vingt-septième numéro de Canard PC vient incontestablement d’en vivre un. En effet, notre jeune et fringuant rédacteur Izual, mondialement réputé pour sa peur des légumes et pour ne rien manger qui n’ait été préalablement lyophilisé ou extrait d’une boîte de conserve, un sachet sous vide ou d’une poubelle de fast-food, a bandé tous ses muscles et concentré tous ses efforts psychiques pour écrire sa première recette de cuisine, les pâtes à la mauvaise foi, en page 5 de ce magazine collector.

couv327bigDevant l’impossibilité de lutter face à un événement d’une telle ampleur, le reste de la rédaction a fait de son mieux pour remplir les pages restantes. A commencer par une grosse louche de tests, au rang desquels le débilo-jouissif Broforce, l’étonnant Keep Talking and Nobody Explodes, Human Resource Machine (le nouveau jeu des créateurs de World of Goo et Little Inferno), les extensions Rising Tide pour Civilization : Beyond Earth, et Hearts of Stone pour The Witcher 3… Du côté des A Venir, l’équipe a tout donné : un gros, très gros avant-goût de Just Cause 3 qui dans le genre débilo-jouissif, se pose là aussi. Sébum est revenu de Levallois (c’était plus pratique et rapide que la présentation en Corse) en affichant un sourire idiot : soit c’est bon signe, soit ils l’ont bourré de drogues pour altérer son jugement. Et avec ça, une longue preview d’Endless Space 2 assortie d’une interview d’Amplitude, des pronostics sur Fallout 4 (dont on publiera le test dans le prochain numéro, contrairement à ce que cette andouille d’Izual affirme dans son article, faut pas lui en vouloir, il venait d’avaler par mégarde une feuille de salade et n’était pas dans son état normal), ainsi que Rainbow Six Siege et Star Wars Battlefront, dont Kahn Lusth et Sébum ont retourné la bêta comme une crêpe. Tiens, encore un truc dont Izual reste soigneusement à l’écart, ça contient du lait ces saloperies là.

Pour varier un peu le menu, on vous propose également une autopsie, par un Netsabes qui n’est jamais contre un déterrage de cadavre, de SimCity, un test du Steam Controller et toutes les autres rubriques récurrentes. Quant à notre Izual star du jour, il gagne tellement de temps sur ses créneaux de repas (au-delà de trois minutes, c’est trop long), qu’il en a trouvé pour vous faire un Œil dans le rétro consacré à Jagged Alliance et vous vanter les mérites du mod Autumn Leaves pour Fallout New Vegas. Il est bien, ce garçon, on va lui commander du Soylent, ça va encore augmenter sa productivité.

Rejoignez la discussion sur le forum
– O –

Tests
Broforce
Skyhill
Transformers : Devastation
The Witcher 3 : Hearts of Stone
Minecraft Story Mode
Mushroom 11
Keep Talking and Nobody Explodes
Downwell
WRC 5
Civilization Beyond Earth : Rising Tide
Heroes of Normandie
Fallen : A2P Protocol
Human Resource Machine
Disgaea 5
Dragon Quest Heroes

A Venir :
Just Cause 3
Star Wars : Battlefront
Rainbow Six Siege
Indivisible
Endless Space 2
Fallout 4

En Chantier :
Pulsar : Lost Colony
Cryptark
Brigador
Rimworld

Et autres hors d’œuvres (produits frais, sans conservateurs, peut contenir des traces de mauvaise foi) :
Autopsie : SimCity (2013)
Cabinet de curiosités
News online
Au coin du jeu : la publicité sur mobiles
News hardware
le tour du Périph’
Test : le Steam Controller
Rétro : Jagged Alliance
Mods : Autumn Leaves pour Fallout New Vegas
Panier Garni : Don’t Starve
Mario Sporco

 

 

L’Electronic Entertainment Expo, également appelée E3 par ses proches ou « IsWrLiii » par ceux qui veulent se la péter en étalant ce qu’ils pensent être un accent sud-californien sans faille, est chaque année source d’émerveillements. Toutes les nouveautés à venir, toutes les avancées technologiques, toutes les audaces qui rappellent une célèbre ligne de dialogue d’Audiard, tous les silences sans fin autour de certains projets présentés l’an passé, toutes les promesses, tous les espoirs, tous les downgrades graphiques, tout l’enthousiasme typiquement anglo-saxon à l’annonce de DLC moisis pour blockbuster frelaté, tous les indés perchés, navrants ou talentueux…

Moins le quart tendance moins dix, tant la sortie du très attendu The Witcher 3 : Wild Hunt approche à grands pas. Dans ce 311e numéro de Canard PC, on vous dira tout ce qu’on a pu retirer comme infos de la toute première session de jeu organisée par le studio polonais dans ses locaux. Une chose est certaine : d’ici au 19 mai, date de sa sortie, j’aurais préparé mes accumulations de RTT ou mon congé maladie de complaisance. Soit pour en profiter comme un goret, soit, en cas de déception, pour avoir le temps de me rendre en stop à Varsovie avec un stock de chaussettes sales à jeter au visage des développeurs qui viennent de nous faire miroiter un extraordinaire action-RPG.

par   

Ce petit mot rapide avant que leurs auteurs ne montent à bord de leurs Lamborghini toutes neuves : l’Encyclopédie du Jeu Vidéo s’est écoulée bien plus rapidement que nous ne l’avions imaginé. Par conséquent, elle n’est déjà plus disponible sur la boutique (ceux l’ayant réservée le peuvent encore sur la page dédiée, mais s’ils espèrent l’avoir pour Noël, mieux vaut confirmer la commande ce soir ou demain matin, je dis ça, je dis rien…).

Sachez que devant l’ampleur de ce succès, et le prix d’une vidange de Lamborghini, un nouveau tirage du livre est d’ores et déjà prévu au début de l’année prochaine. Si vous voulez en mettre un ou plusieurs exemplaires de côté, c’est comme pour la première fournée : vous envoyez un mail avec votre nom et le nombre de livres voulus à l’adresse encyclo hat canardpc pouin com.

Comme le disait le poète dont le nom m’échappe… mais si, vous savez, l’autre, là, le grand. Ah ben flûte j’ai oublié son nom. Pas grave, j’ai oublié ce qu’il disait aussi, de toute façon. Il parlait du mois de novembre, du fait que ça caillait, que c’était gris et tout nul, pas comme le mois de mai. Bon c’était mieux dit que ça, mais vous saisissez l’idée, pas vrai ?

Actu

Le dernier Canard PC